Allergènes respiratoires

L'allergie aux pollens
L'allergie aux acariens
L'allergie aux moisissures
L'allergie aux animaux


Liens d'intérêt

L'allergie aux moisissures

On peut en retrouver à l’intérieur et à l’extérieur.  À l’extérieur on en retrouve du printemps à l’automne (du dégel au gel). On peut retrouver un taux élevé de moisissures dans certaines maisons. Il existe plusieurs types de moisissures différentes et certaines se retrouvent davantage à l’intérieur qu’à l’extérieur. La présence d’humidité (dégâts d’eau majeurs, fuite d’eau) et une surface favorisant leur croissance, constituent les deux éléments essentiels à la croissance de moisissures.  Les moisissures produisent des spores qui sont libérées dans l’air.  À l’extérieur les vents contribuent à la dispersion des spores.

Certaines moisissures dégagent des odeurs fortes qui peuvent jouer un rôle d'irritant et causer des manifestations de rhinite sans que le patient n'y soit nécessairement allergique (aux moisissures).

Voici les recommandations pour diminuer l'exposition à ce type d'allergène :

  • Unité d'air climatisé afin de limiter l'exposition. Il faut toutefois s'assurer qu'elle est bien entretenue car elle peut devenir contaminée par des moisissures.
  • Éviter les travaux de jardinage.
  • S'assurer que les infiltrations d'eau sont bien nettoyées.
  • Contrôler le niveau d'humidité (45% et moins).
  • Éliminer toutes traces de moisissure dans la maison.
  • Limiter les plantes dans la maison car la terre des plantes peut accumuler des moisissures.

__________________________

Simon Hotte, MD FRCPC, allergologue et immunologue